19 octobre 2010

Déjà les tombes s’offrent

Déjà poussent  les mauvaises herbes

On voudrait retenir les saisons

Accrocher son âge à la paterne

Oublier de le revêtir en sortant

Fermer la maison

Se promener

Sans faire de bruit

Ne pas déranger son monde

Qu’on nous oublie

Le temps utile

Pour que sèchent les blessures.

En ville j’ai peur de rencontrer

D’anciens collègues

Dire quoi ?

Les rassurer

J’accompagne mon petit garçon à l’école

Et des papas déjà

En équilibre

Devant les tombes offertes.

Posté par gloriajose à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Déjà les tombes s’offrent Déjà poussent les

Nouveau commentaire